Le projet Voltaire est conçu comme un outil de développement du territoire dans les domaines culturel, touristique, environnemental et économique.

Une convention a été signée le 20 septembre 2010 par les représentants de la Communauté de communes du Pays de Gex, du Conseil départemental de l'Ain, du Conseil régional Rhône-Alpes et de la ville. Elle reconnaît le statut spécifique de Ferney-Voltaire comme lieu de mémoire dédié à la valorisation et à l'actualisation des combats en faveur de la liberté, la tolérance et la laïcité menés par Voltaire.

Par cette convention, la commune est en charge de la coordination des politiques patrimoniales, culturelles, touristiques et environnementales pour constituer un pôle multimodal d'envergure départementale, régionale, nationale et internationale dédié à Voltaire et à l'actualité des Lumières. Ce pôle doit être un lieu de mémoire associant le philosophe des Lumières et son œuvre à sa résidence et à la ville qu'il fit construire. Le tourisme culturel sera marqué par la présentation de collections permanentes et l'organisation d'expositions temporaires à fort impact médiatique. Le pôle favorisera l'accueil, la création et la diffusion artistique et littéraire axées sur la redécouverte de l'héritage voltairien et la mise en perspective des combats du Siècle des Lumières.

Les partenariats ouverts sur le monde de l'entreprise, des universités, des instituts scientifiques et culturels régionaux seront favorisés, notamment par le biais du mécénat et de la mise en réseau de structures culturelles et touristiques. Enfin, le pôle est destiné à sensibiliser un public large aux enjeux contemporains liés à la préservation de l'environnement, à la conservation des espèces végétales et animales locales et à la transmission des savoir-faire.