Actualités

Géothermie : une campagne de prospection des sous-sols est en cours

géothermie analyse des sous-sols campagne 3D

Une grande campagne de prospection des sous-sols est en train d’être mise en place sur le territoire par les Services Industriels de Genève (SIG, société publique suisse), en collaboration avec l’État de Genève et les collectivités locales. Il s’agit d’une étude géophysique qui vise à développer la géothermie moyenne profondeur sur le canton de Genève courant septembre/octobre 2021.

Ce projet d’acquisition de données du sous-sol entre Annemasse et Viry et du côté du Pays de Gex va permettre de compléter les données qui seront acquises à Genève et ainsi obtenir une cartographie précise du sous-sol. La technique employée est non invasive, largement utilisée pour cartographier les couches du sous-sol et ne dure qu’un temps limité. Pour ce faire, des camions vibreurs sont utilisés : ils envoient des ondes dans le sol et des capteurs posés sur la surface enregistrent ces ondes en retour, comme lors d’une échographie ou avec le sonar d’un bateau.

Contrairement aux campagnes d’acquisition précédentes (en 2018 notamment), il n’y aura cette fois-ci qu’un seul camion vibreur qui restera sur les routes et les champs agricoles.

Ce projet de développement de la géothermie se veut transparent et fédérateur. Il est porté par la force publique, propriétaire du sous-sol et de ses ressources, qui vise à garantir une innocuité environnementale aux éventuelles opérations futures, dont il n’est pas question aujourd’hui sur le territoire français, et qui feraient de toute manière l’objet de procédures ad hoc ultérieures.

Quels sont les acteurs principaux de cette campagne ?

  • Entreprise donneuse d’ordre : SIG (Services Industriels de Genève)
  • Entreprise réalisant les travaux : (Smart Seismic Solutions S3)
  • Entreprise en charge de collecter les autorisations et arrêtés et autres permissions : Athémis France.

Quel est le calendrier des travaux ?

  • Juillet-août 2021 : phase de repérage

Les topographes arpentent les voies concernées afin de géolocaliser les emplacements précis où seront posés les boîtiers géophones. Tous les propriétaires des terrains où les géophones seront posés ont été approchés et ont donné leur autorisation.

  • Entre le 21 septembre et le 4 octobre : Passage du camion vibreur

L’acquisition des « Points vibrés », ou passage du camion vibreur, sera réalisée de nuit entre 21h et 6h du matin. L’amplitude maximale des travaux est comprise entre le 21 septembre et le 1er octobre 2021, du lundi au samedi. Si tout se passe bien, l’acquisition peut être réalisée en seulement deux nuits.

  • Entre le 14 septembre et le 8 octobre : pose des balises

Concomitamment aux passages de camions, des « Receivers Géophones Wings » (Géophones) seront installés tous les 20 mètres sur des lignes espacées de 160 mètres. Il s’agira donc de positionner ces boitiers intelligemment en bordure des routes afin de ne déranger personne et de les laisser en position pour une durée maximale de 15 jours.

Quelles voies sont concernées ?

  • Chemin du Terraillet
  • Chemin de la Planche Brulée
  • Chemin des Trois Noyers
  • Chemin du Bois Candide
  • Chemin des Prés Jins
  • Chemin des Granges
  • Chemin du Cimetière
  • Chemin du Cache Mallet
  • Chemin Florian
  • Rue de Meyrin
  • Chemin du champ Rapin
  • Rue Victor Hugo
  • Impasse du Belvédère
  • Chemin de la Bagasse
  • Avenue des Sports
  • Chemin de Collex
  • Chemin des Fleurs
  • Chemin du Levant
  • Avenue des Alpes
  • Avenue Voltaire
  • Impasse de l’Ouye
  • Chemin de Valavran
  • Chemin du Mont-Blanc
  • Rue de Genève
  • Chemin des Jargilières
  • Chemin du Gué
  • Chemin du Nant
  • Chemin de Colovrex.

Pour plus d’infos sur la géothermie, téléchargez le flyer des SIG.

Pour plus d’infos sur la campagne de prospection des sous-sols, rendez-vous sur le site web géothermies.

Crédit photo ©GEothermies