Actualités

Bicentenaire de la mort de Napoléon 1er

©Napoléon dans son cabinet de travail, Jacques Louis David - National Gallery of Art

La Ville de Ferney-Voltaire s’associe aux célébrations du bicentenaire de la mort de Napoléon 1er, le 5 mai 1821, lors de son exil à Sainte-Hélène.

Alors que le Président Pompidou rendait hommage « au prodigieux destin » en 1969 lors du bicentenaire de sa naissance, il s’agit de nos jours de rendre hommage à un réformateur, fondateur et bâtisseur d’institutions modernes et pérennes.

Que ce soit les constructions architecturales telles que l’Arc de Triomphe, que ce soit le code civil de 1804 et sa diffusion, ou la structuration de notre système judiciaire avec les Cours d’Assises, les Cours d’Appel et la Cour de Cassation, ou encore la création du corps des Préfets, ou que ce soit encore l’apparition des grandes institutions (le Conseil d’État, la Banque de France…), sans occulter la réhabilitation de la fonction de Maire, ou encore la mise en place des lycées et du baccalauréat ainsi que la modernisation des grandes écoles, tout cela sans oublier un apport indéniable à la culture et aux sciences avec le développement du musée du Louvre, la découverte de l’égyptologie et l’essor du mètre comme valeur de mesure.

Napoléon Bonaparte a donc apporté une modernité certaine à la France.

À l’échelle européenne, il a malgré tout cherché à unir l’Europe, comme l’atteste son rôle dans l’unification italienne ou la défense de la Pologne avec la création du duché de Varsovie.

Pour notre commune, il a surtout mis en place le Département du Léman, qui couvrait le Pays de Gex, le Canton de Genève et une partie de la Haute-Savoie. En 1815, le Département du Léman est démantelé lors du Congrès de Vienne : 6 communes gessiennes deviennent définitivement suisses et, Ferney-Voltaire, enclavée, reste française, car Talleyrand ne souhaitait pas renoncer à la cité de Voltaire.

Napoléon Bonaparte fut donc un homme de son temps, avec les défauts de son époque, qu’il faut éviter de réinterpréter à la lumière des débats du XXIe siècle.

Comme l’écrivit Chateaubriand dans ses Mémoires d’outre-tombe, « Vivant il a manqué le monde, mort il le possède ».

 

Un événement qui s’inscrit dans la programmation de la médiathèque Le Châtelard

  • À cette occasion, la médiathèque vous propose une sélection de ressources liées à Napoléon Bonaparte : livres, DVD, revues…
  • Une causerie historique sera donnée par François-Xavier Verger, jeudi 27 mai 2021 à 12h30 à la médiathèque :
« Lorsque plusieurs semaines après la mort de l’Empereur la nouvelle entra dans Paris, plus d’un furent émus parmi ses ennemis qui ne pouvaient que constater l’immense apport que le génie de Napoléon léguait durablement à la France. Promenade dans les sources, poèmes, articles, arrêtés et décrets pour explorer le choc que constitua cette annonce. »
François-Xavier Verger, administrateur du Château de Voltaire, mènera cette causerie historique au travers d’extraits choisis.

Pour plus d’informations et pour vous inscrire, contactez l’équipe de la médiathèque :
mediatheque.ferney-voltaire.fr
04 57 28 00 38
mediatheque@ferney-voltaire.fr

 

Visuel : ©Napoléon dans son cabinet de travail, Jacques Louis David – National Gallery of Art