Du mercredi 4 octobre 2017 au samedi 7 octobre 2017
Rendez-vous le samedi 7 octobre pour Livres en lumières, festival du livre et des écrivains ! Soirée inaugurale en présence de Sylvain et Philippe Tesson le mercredi 4 octobre.

Livres en lumières 2017 : festival du livre et des écrivains

LA SOIRÉE INAUGURALE

Mercredi 4 octobre, à 19h, Orangerie du château de Voltaire.
En présence de Sylvain et Philippe Tesson.
Réservez votre place ici :  Contact ou au  04 50 40 18 56.

Attention !

*Attention, sauf désistement : complet*
Deux autres rencontres avec Philippe et Sylvain Tesson sont prévues :
– Mercredi 4 octobre de 12h15 à 13h. RDV au Théâtre du Passage 4, passage Maximilien-de-Meuron, NEUCHÂTEL.
Entrée libre (dans la limite des places disponibles).
Informations:  +032 717 79 07
– Jeudi 5 octobre à 12h : entretien suivi des questions du public et d’une séance de dédicaces. RDV à la salle François Simon, 39 rue Ancienne, CAROUGE.
Par le Théâtre de Carouge – atelier de Genève.
Informations et inscriptions :  Contact

Journaliste et éditorialiste, Philippe Tesson est aussi directeur des Éditions de l’Avant-Scène Théâtre et du Théâtre de Poche-Montparnasse. Auteur plébiscité par la critique et le public d’un portrait sans complaisance de la France intitulé Sur les chemins noirs, son fils, Sylvain Tesson, évoque quant à lui le voyageur sans attache, qui, sans « rien attendre du chemin qu’il emprunte », se contente de le parcourir. Tous deux habités par la littérature, père et fils se livrent sur leur passion commune.
Avec la médiation de Jean Musy (rédacteur en chef de Radio Zones, 93,8 FM) et de François-Xavier Beaudouin (Gallimard).

LE VILLAGE DU LIVRE ET DES ÉCRIVAINS

Samedi 7 octobre, de 9h à 18h, Place de la Comédie et Grand’rue.
Rencontrez les éditeurs, libraires et écrivains qui font l’actualité du livre !

Avec la participation exceptionnelle de :

PEF

Qui ne connait Pierre-Élie Ferrier, auteur de La Belle lisse poire du prince de Motordu ? L’auteur à succès n’a eu de cesse de faire découvrir cette famille à la langue bien étrange depuis son 1er volume dans les années 80. On ne compte plus depuis le nombre d’ouvrages sortis de sa plume, qu’elle dessine, illustre ou écrit.

Cher public, pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous vous informons que PEF ne pourra pas être présent pour cette édition de Livres en Lumières. Nous vous remercions de votre compréhension.

DANIEL DE ROULET

Il vit en Suisse. Auteur de plusieurs ouvrages (La Simulation humaine) retraçant l’épopée atomique autour du destin de deux familles – l’une en Europe, l’autre au Japon – son dernier roman Terminal terrestre est paru aux Éditions d’autre part. Ancien ingénieur dans une centrale nucléaire, grand marcheur et militant, il est aussi engagé dans des causes telles que l’écologie.
Terminal terrestre (Éd. d’autre part, 2017)
Terminal terrestre (Éd. d’autre part, 2017)
Une violoniste et un écrivain entreprennent un grand voyage. D’abord sur un porte-conteneurs, puis en bus le long de la côte pacifique, de la Terre de Feu à l’Alaska, d’un terminal terrestre au suivant. Mais « qu’endure le couple quand dure le couple ? » Elle ignore que chaque jour, en secret, il lui écrit une lettre, pour raconter l’histoire de leur amour.

PASCALE KRAMER

Née en Suisse en 1961, elle a publié 10 romans, parmi lesquels Les Vivants (Calmann-Lévy, 2000), L’Implacable Brutalité du réveil (Mercure de France, 2005, Grand Prix du roman de la SGDL, prix Schiller et prix Rambert), Un homme ébranlé (Mercure de France, 2011), Gloria (Flammarion, 2013) et Autopsie d’un père (Flammarion, 2016, Grand Prix suisse 2017 de littérature). Elle publie en 2017 Chroniques d’un lieu de partage aux Éditions de l’Atelier.
Chronique d’un lieu de partage (Éd. de l’Atelier, 2017)
Chronique d’un lieu de partage (Éd. de l’Atelier, 2017)
Des personnes sorties de prison, d’autres en errance, des artistes, des retraités, des woofers, des SDF, des pèlerins en escale vers Saint-Jacques-de-Compostelle, tous réunis sous le même toit ! Comment croire à ce rêve ? Que faire des inévitables conflits, des soucis du quotidien, de la méfiance des riverains ? Chronique d’un lieu unique qui rend le partage contagieux.

ARMÈLE MALAVALLON

Petite, Armèle Malavallon voulait être Dian Fossey ou Simone de Beauvoir. Vétérinaire de formation, elle est aussi une romancière et une nouvelliste de talent. Elle présentera Soleil Noir, paru aux Editions Les Nouveaux auteurs.
Soleil Noir (Éd. Les Nouveaux auteurs, 2014)
Soleil Noir (Éd. Les Nouveaux auteurs, 2014)
Le corps d’une paisible retraitée, ou plutôt ce qu’il en reste, est découvert un dimanche matin dans son salon. Un petit tas de cendres et deux jambes intactes semblant miraculeusement rescapées d’un brasier infernal. Un deuxième corps lancera l’enquête sur la piste du Seraphim, un mystérieux ange vengeur faisant périr ses victimes par les flammes…

YANN DÉGRUEL

Il est un auteur à succès de plusieurs bandes dessinées adaptées de l’histoire de Genghis Khan, mais aussi de plusieurs œuvres originales comme Saba et la plante magique ou Yennega, La femme lion (éd. Delcourt Jeunesse) et a adapté plusieurs œuvres littéraires à la bande dessinée.
Yennega, la femme-lion (Éd. Delcourt Jeunesse)
Yennega, la femme-lion (Éd. Delcourt Jeunesse)
Un roi rêvait d’avoir un garçon. Il eut une fille qu’il appela Yennega et l’éleva comme un garçon. Une histoire de femme conquérante dans un univers masculin qui n’a pas l’habitude de se voir ainsi bousculé.
Rencontrez également :

Les éditeurs et leurs auteurs

La Clé à molette

LA CLÉ À MOLETTE

Frédérique Germanaud vit, écrit et marche en Anjou depuis une 20aine d’années. Elle a notamment publié La Chambre d’écho, à l’Escampette en 2012, puis Quatre-vingt-dix Motifs et Vianet. La Lettre est parue à la Clé à molette en 2014. Courir à l’Aube est son dernier ouvrage. En 2018, paraîtra son Journal pauvre, journal qu’elle a tenu pendant son année sabbatique. Elle a depuis quitté son entreprise pour se consacrer totalement à l’écriture.
Courir à l’Aube (Éd. La clé à molette, 2017) :
Une femme, rescapée dans une ville mutilée, écrit avec sa douleur et ses souvenirs. Elle tente de redonner sens à une existence qui n’en a plus, de poser des mots sur la page pour mettre fin à sa dérive. Dans ce récit en forme de puzzle, l’écrivain-narratrice mêle les motifs fictionnels et autobiographiques. Manière de tenir sa nuit à distance. Courir à l’Aube est en lice pour le prix Hors Concours.
Cabédita

CABÉDITA

D’abord vouées à l’histoire et aux traditions régionales, les éditions Cabédita s’intéressent aussi aux enjeux sociaux contemporains.

Hélice Hélas

HÉLICE HÉLAS

Stéphane Bovon est né en 1970. Fondateur des éditions Castagniééé puis d’Hélice Hélas, il mène un projet alchimique de réunion des grands esprits et de réinvention du monde. Avec le Cycle de Gérimont, il ambitionne de créer une œuvre épique et postmoderne, la Suisse en toile de fond. Après Gérimond (Gérimond I), La Lueur bleue (Gérimont II) et Les deux vies de Louis Moray (Gérimont III) aux Éditions Olivier Morattel, il publie cette année le quatrième volume Le Dragon de Gérimont (Gérimont IV) chez Hélice Hélas.
Maxence Marchand est un auteur lausannois, né en octobre 1990. Il n y a rien à savoir de plus. Le spécimen se rencontre facilement dans les musées, les salles de concert, dans la nuit noire, obscure et sombre et en librairie.
Narcisse évanoui (Éd. Hélice Hélas, 2017) :
Récit de la traversée à la nage d’un jeune homme dans les marécages du verbe. Flux de pensées, l’écriture de Maxence Marchand est obsessionnelle, lancinante et abrupte. Le « je » narcissique des monologues devient l’écho de la disparition progressive du narrateur-héros butant sur son identité.

Mélanie Chappuis, écrivaine, journaliste et chroniqueuse, a passé son enfance entre l’Amérique latine et l’Afrique de l’ouest. Elle réside actuellement à Genève. Auteure de 5 romans, elle a reçu en 2012 le Prix de la relève du canton de Vaud. Publiée en 2017, sa 1ère pièce de théâtre Femmes amoureuses a été saluée par le public et la critique. Son dernier roman Ô vous sœurs humaines est sorti en août 2017 aux Éditions Slatkine et Cie.

Femmes amoureuses (2017) :
« Il parait que ça ne dure pas le bonheur. Il y en a qui prennent peur. Ne pas être de ceux-là. » Dans ses monologues, Mélanie Chappuis exprime à la fois crûment et pudiquement les déchaînements de la passion amoureuse avec ses amertumes et ses joies, ses illusions et ses beautés.
Ô vous sœurs humaines (Éditions Slatkine et Cie, 2017) :
Mère, amie, amoureuse, rivalités, fidélités, complicités… 40 portraits de femmes qui vont vous rappeler quelqu’une. 40 instantanés dans la vie des femmes, comme un appel à davantage de sororité et de solidarité.

Art & Fiction

ART & FICTION

Depuis 2009, Art & Fiction spécialisée dans la conception et la diffusion de livres d’artistes, sert notamment de plateforme associative (espace abstract, Fondation Bex&Arts, Visarte.Vaud…)

Éditions d'En Bas

ÉDITIONS D’EN BAS

A tout juste 40 ans, elles s’attachent à rendre compte de la « face cachée » de la Suisse.
En présence de Yudith Kiss (La Lessive et autres histoires de femmes migrantes).

Éditions À l'Envers

ÉDITIONS À L’ENVERS

Spécialisées dans les tirages limités imprimés à la main sur une presse taille-douce, les Éditions À l’Envers ont pour ligne directrice de ne pas en avoir.

Le Nouvel Attila

LE NOUVEL ATTILA

Christophe Ségas est né à Bordeaux en 1975. Il publie des nouvelles dans les recueils collectifs des éditions Antidata, puis deux ouvrages (Hors le Bourbier, Le Théâtre des Oiseaux, Éd. du Chemin de fer). Remington son dernier roman est le fruit d’une coédition franco-suisse.
Remington (coédition Hélice Hélas et Le Nouvel Attila, 2017) :
Finies la modernité, la mondialisation, la technique : les sociétés humaines se sont effondrées. Dans cette fresque post-apocalyptique, une machine à écrire de la marque Remington voyage de main en main. Dans l’après-Reset où les cultures se reforment, la parole volubile et la faculté à produire du récit inlassable demeure un invariable humain.

Cousu Mouche

COUSU MOUCHE

Fabien Feissli, journaliste au Matin, est un passionné de littérature policière. Après un 1er roman situé dans sa ville de Lausanne, il situe sa 2nde intrigue en haute mer avec En eau salée publiée aux éditions Cousu Mouche. Le Milenarium est le 1er tome de la trilogie Lemania.
Le Milénarium (Éd. Cousu Mouche, 2017) :
En 2049, les villes romandes ont été abandonnées au profit de Lemania, mégapole peuplée de robots et d’humains améliorés, et Mîlenarium, une île artificielle au milieu du Léman. Lors d’une prise d’otages, un groupe d’étudiants venu visiter l’île se réfugie dans les sous-sols d’un bâtiment. Parmi eux, Eliott, amnésique depuis 3 ans, révélera une capacité aussi insoupçonnée qu’inquiétante à éliminer ses adversaires…
Patrice Genet est né en 1983 à Bex et vit à Martigny. Journaliste et parolier, il a fondé avec le musicien et auteur orléanais Régis Savigny le duo electro rock Ostande. Animal torpédo (Éd. Cousu Mouche, 2017) est son 1er recueil de poèmes.

BSN Press

BSN PRESS

Laure Mi Hyun Croset est née en 1973 à Séoul. Son recueil de nouvelles, Les Velléitaires, est paru en 2010 aux Éditions Luce Wilquin. Son autofiction Polaroïds, publiée en 2011 chez la même éditrice, a reçu le prix Ève de l’Académie Romande. Son roman On ne dit pas « je » ! est paru chez BSN Press en 2014.
S’escrimer à l’aimer (Éd. BSN Press, 2017) :
Ce court roman relate une histoire d’amour épistolaire. Construit en suivant les différentes parties d’un match d’escrime, il exprime comment une femme est en lutte avec elle-même, avec ses fantasmes, ses craintes et ses limites. D’un style classique, ce récit se veut avant tout badin et ironique.
Bessa Myftiu, née à Tirana, habite à Genève depuis 1992. Docteur en sciences de l’éducation, elle enseigne à la Haute École Pédagogique de Lausanne. Auteure de poèmes, de nouvelles, d’essais et de romans, dont Amours au temps du communisme (Fayard, 2011), elle est également traductrice et scénariste.
Dix-sept ans de mensonge (Éd. BSN Press, 2017) :
Albanie, 1991. Armand, un jeune homme de 17 ans, grandit au bord de la mer et aspire à devenir boxeur à l’insu de ses parents. Alors qu’il prépare son départ à l’étranger afin de réaliser ce rêve, un événement inattendu bouleverse sa vie : la venue d’une hôte singulière dans leur maison, une prisonnière à peine libérée des cachots communistes.
Gilles de Montmollin, géographe de formation, vit à Yverdon-les-Bains. Il est l’auteur de 6 romans à suspense et possède un sens inné de la vitesse et du road trip noir. Son roman La fille qui n’aimait pas la foule (2014) est également édité chez BSN Press.
Latitude noire (Éd. BSN Press, 2017) :
Une sonnerie de téléphone au milieu de la nuit. Un frère qui demande un service depuis les antipodes. Une conversation subitement interrompue. Ensuite, le silence… Pour Serge, c’est le début d’une enquête et d’un voyage pour tenter de retrouver ce frère, en suivant sa trace jalonnée par ses maîtresses. Et si la clé de tout cela résidait dans le destin d’un corsaire allemand de 1941 ?
Émilie Boré et Daniel Abimi vivent et travaillent en Suisse. Ce cadavre exquis est leur 1er roman à quatre mains.

Bora Bora Dream (Éd. BSN Press, 2017) :
Cela se passe dans un fitness. Il veut des abdos en béton, elle rêve d’un ventre en acier. En apparence, tout devrait les rapprocher. Même s’il faut toujours se méfier des apparences. Se méfier tout court d’ailleurs.

Encre Fraîche

ENCRE FRAÎCHE

Sarah Tschopp est née en 1982 à Fribourg, à la croisée des langues et des cultures. Son 1er roman, Hannah, est paru en 2016 aux éditions Encre Fraîche.
Hannah (Éd. Encre Fraîche, 2017) :
Rares sont les récits racontés du point de vue d’un enfant qui convainquent comme une évidence : Hannah est l’un d’entre eux ! Sa voix d’autrefois et son existence d’aujourd’hui se font écho, restituant tous les épisodes qui ont rythmé ses jeunes années, imprégnées par l’amitié, l’amour ou encore la maladie. Un roman qui va à l’essentiel.
Hélène Dormond est animée depuis toujours par la soif de communiquer, et la fièvre de l’écriture l’a pris au printemps 2009. Depuis lors, plusieurs de ses textes ont été publiés dans des recueils collectifs. Après Liberté conditionnelle (Plaisir de Lire), L’Envol du bourdon a été publié chez Hélice Hélas. Sa nouvelle « Au café des amis » a paru dans le recueil Un soir de pluie chez Encre Fraîche en 2017.
Timba Bema naît au quartier Bali à Douala, Cameroun. Il vit et travaille depuis 2007 à Lausanne. Ses nouvelles ainsi que ses poèmes sont publiés entre autres par Smokelong. Il est l’initiateur de la Revue des Citoyens des Lettres. Sa nouvelle « La future mariée était pourtant vierge » a paru dans le recueil Un soir de pluie chez Encre Fraîche en 2017.
Philippe Bonvin, né en 1970, explore, très jeune, diverses activités artistiques : écriture, composition musicale et piano. Il a publié des nouvelles, de la poésie et des romans. En 2017 sa nouvelle « La nuit est notre tombeau » a paru dans le recueil collectif Un soir de pluie chez Encre Fraîche.
Un Soir de Pluie (Éd. Encre Fraîche, 2017) :
123 auteurs s’emparent d’« un soir de pluie », thème proposé pour notre 8e concours. Gris, obscurs, nuageux, zébrés d’éclairs, mélancoliques, désespérés… ainsi sont, tour à tour, les soirs de pluie imaginés par les 15 auteurs lauréats. Ils nous pétrifient, nous réconfortent ou nous électrisent, avec leurs plumes trempées à l’acide, au miel ou à l’alcool…

Eclectica

ECLECTICA

Éric Tistounet, né en 1961 de mère alsacienne et père ariégeois, marié, 2 enfants, vivant à Genève depuis 1987, travaille à l’ONU dans le domaine des droits de l’homme. Il a une 30aine de romans ou recueils de nouvelles à son actif qui explorent les tendances les plus cachées de l’humain.
Et si demain… (Éd. Eclectica, 2017) :
Roman de nos peurs, nos appréhensions, nos anticipations… de ce qui pourrait être, de ce qui, peut-être, est déjà… L’auteur explore l’une de ces réalités, un de ces futurs possibles, envisageables, plausibles, à un moment crucial, celui où tout finit par s’arrêter et où nul ne comprend…

Serge Heughbaert, rêveur solidaire venu des Flandres françaises, vit depuis 1978 en Suisse où il a créé l’Espace Art Vif. Il explore et expérimente les techniques susceptibles de redonner un sens à la vie. Tel est le message de son nouvel ouvrage, à offrir à tous ceux qui ont l’âme en peine, quand les mots viennent à manquer.
Quand la vie vole en éclats (Éd. Eclectica, 2017) :
Voilà. L’impensable s’est produit. Qui aurait pu l’imaginer ? Tout à coup, la vie s’est brisée. Elle a volé en éclats. La vie s’est arrêtée d’un coup. Plus de goût à rien. Plus d’attaches, plus d’amour, plus d’amis. Plus de raison de vivre. Plus rien. D’abord l’effroi. Ensuite le vide. Rien ne sera plus comme avant. Les lendemains ne sont plus ceux d’hier. Pourtant…

Jacqueline Girard-Frésard, née en 1949, vit et travaille à Genève. Son 1er roman est publié en 1997 aux éditions de la Prévôté, les 3 suivants au Cherche-Midi à Paris. Un essai sur Les peurs des enfants est publié chez Odile Jacob. Elle est membre de la Société genevoise des écrivains et finaliste du Prix Georges Nicole 1997.
Et fais miroir (Éd. Eclectica, 2017) :
Le voyage de Pierre et de Madeleine à travers la séduction, l’amour, la passion et l’emprise. Au fil du récit, le personnage de Madeleine rencontre celui de la narratrice et mène à une réflexion sur l’amour plutôt que sur une histoire d’amour. C’est par la peau, la sensualité, le corps, que Madeleine renaît avec cette nouvelle conviction : si on ne quittait personne, rien ne recommencerait !

Nelly Leduc est Annécienne. Au terme d’un cursus de langues à Lyon, son attirance pour les voyages l’a amenée à vivre, entre autres, à Kiel, près de la mer Baltique et à explorer la Scandinavie. Destins croisés au lac Vert est son 1er roman, un 2e est en cours chez le même éditeur.
Destins croisés au lac Vert (Éd. Eclectica, 2017) :
Ce 20 février 2009, jour où Clélia Leroy est le témoin fortuit de l’événement du lac Vert, son existence prend un cours imprévu. Dès lors, happée dans une spirale de turbulences, confrontée au système judiciaire conçu pour protéger le citoyen, elle va lutter, envers et contre tous, pour la cause d’un jeune Antillais.

Stéphanie Metzger del Campo, née en 1968 à Genève, grandit en Amérique du Sud (Argentine, Uruguay, Chili) jusqu’en 2008, où elle retourne à Genève, sa ville natale. Médecin de formation, elle cultive également la danse et l’écriture. La Danse des astroparticules est son 1er roman. Un 2e est en cours chez le même éditeur.
La Danse des astroparticules (Éd. Eclectica, 2017) :
Subtil jeu des contraires, texte dialogué prenant l’apparence d’un conte nous faisant découvrir les affres de nos regards stigmatisants, dus à notre ignorance des maladies psychiques.
(Texte intégral en français et espagnol.)

Sylvie Schurter est née en 1957. Éducatrice pour la petite enfance, commissaire d’apprentissage, c’est toute son expertise à transmettre la connaissance qui affleure au fil de ce 1er récit, façon ritournelle, avec la force d’expression que caractérise l’oralité du conte.
À l’orée d’une coutume (Éd. Eclectica, 2017) :
Pourquoi fêtons-nous Noël avec un sapin? Rosine la souris nous conte à sa manière l’origine de cette bien jolie coutume.

La Baconnière

LA BACONNIÈRE

André Ourednik, né à Prague en 1978, est docteur en géographie, spécialiste des modèles d’espaces-temps humains, enseignant à l’EPFL et data scientist pour la Confédération helvétique. Il est l’auteur d’essais, de poésie, de romans (Contes suisses, Éd. Encre fraîche, 2013 ; Les Cartes du Boyard Kraïenski, Éd. La Baconnière, 2015), de créations numériques et d’installations interactives dans l’espace urbain. Omniscience est son 2e roman chez le même éditeur.
Omniscience (Éd. La Baconnière, 2017) :
Un portrait au vif de la civilisation des données, drôle et métaphysique, par un expert de ses technologies. Ponctué de scènes saisissantes et porté par une écriture nourrie de références et de symboles, ce texte densément riche questionne profondément l’individualisme.

Raluca Antonescu, née à Bucarest en 1976, est arrivée en Suisse à l’âge de 4 ans. Après une formation aux Arts décoratifs et aux Beaux-arts, elle travaille dans la vidéo et réalise des documentaires. Actuellement, elle est enseignante d’arts visuels à Genève. Elle a signé L’Inondation, son 1er roman en 2014.
Sol (Éd. La Baconnière, 2017) :
Sol est une fresque familiale foisonnante, pleine de suspense, qui observe les effets du déracinement sur plusieurs générations. Un roman doux et lumineux où la tristesse et la violence sont toujours près de refaire surface.

À plus d'un titre

À PLUS D’UN TITRE

Anne Monteil-Bauer, auteure comédienne, metteure en scène, est née à Paris en 1962. Elle a une enfance voyageuse qui inscrit en elle la page et les livres comme seules vraies patries. Elle a publié 2 romans et participé à l’ouvrage collectif La Manufacture du sensible (Éd. L’Entretemps, 2008). Elle a par ailleurs conçu un jeu de 7 familles des femmes remarquables présenté sur le stand.
Ecchymose (Maren Sell Éditeurs, 2005 ; rééd. À plus d’un titre, 2010) :
2 femmes sont face à face. L’une parle, l’autre écrit. Jeanne confesse à Laura les traces d’un amour de jeunesse dans lequel tout son être, son corps et son cœur ont été piétinés. Ça parle d’amour, d’amour battu, rebattu, de la peur d’être toujours condamnée à souffrir et de la volonté d’être une femme debout qui croit en elle et son avenir.
Alfred Dreyfus, un homme court dans la nuit (Éd. À plus d’un titre, 2010) :
Une traversée poétique inspirée du journal tenu par Alfred Dreyfus durant les 5 années de sa déportation sur l’île du Diable en Guyane. Un récit onirique entêtant pour dire la torture de l’injustice et le courage de celui à qui on refuse le titre de héros.

Mylène Mouton, née en 1963 dans la région grenobloise, est poète et romancière. Férue d’archéologie, elle a participé à de nombreuses campagnes de fouilles dans le sud-est de la France, dont elle s’est inspirée pour écrire son 1er roman Soleils d’ocre (Éd. Gaïa, 2007). Son recueil de poésie Ressacs est publié aux Éditions À plus d’un titre dans la collection « Cahiers de poésie » en 2014.
L’envolée belle (Éd. À plus d’un titre, 2013) :
Pour se délivrer de la pesanteur d’une société étouffante, s’échapper du désamour de sa famille, le seul rêve à construire jour après jour, c’est un rêve de vie. Rêver de s’envoler. Apolline va se transformer lentement en oiseau. La force de ce livre nous insuffle son énergie, la volonté de l’esprit donne des ailes, celle d’une liberté retrouvée, l’envolée belle. L’ouvrage ouvre la collection « Littérature » de l’éditeur.

Plan Vert

PLAN VERT

Yvan Hostettler, né à Genève, graphiste et photographe, est l’auteur d’anthologies et le fondateur et éditeur des Éditions Plan vert à Genève.
ELLE’vetia, « Helvetia, symbole de la Suisse ? » (Éd. Plan vert, 2017) :
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur ELLE’vetia sans jamais oser le demander ! Vous la frôlez tous les jours dans vos poches ou votre porte-monnaie et pourtant, que savez-vous réELLEment ?

Alice Dumontier-Loiseau, née en Sologne, est avocate dans le canton de Vaud. Société de con[sommation] et autres nouvelles fraîches est son 1er livre.
Société de con[sommation] et autres nouvelles fraîches :
Un livre rempli d’humour envers notre société de consommation sur laquelle Alice jette un regard amusé, tentant de survivre à tous ses appels alléchants.

Les libraires

Arts Frontières

LES ARTS FRONTIÈRES

Yann Dégruel (voir plus haut).

Librairie du centre

LIBRAIRIE DU CENTRE

Daniel de Roulet, Pascal Kramer et Armèle Malavallon (voir plus haut).

Aurore Py, née en 1980 en Moselle, vit dans le canton de Vaud au bord du lac Léman. Elle a été enseignante en français avant de se consacrer à sa famille et à l’écriture.
Lavage à froid uniquement (Éd. de l’Aube, 2016) :
Les (més)aventures d’une jeune trentenaire qui se retrouve nez à nez avec un macchabée en sortant la poussette de ses jumeaux du placard de l’entrée. Parce qu’elle s’ennuie à pleurer, elle décide de se mêler de l’enquête policière. Cela donne un roman extrêmement bien écrit, enlevé et avec malice. Sélection Prix du public RTS 2017.
L’art de vieillir sans déranger les jeunes
(Éd. de l’Aube, 2017) :

Dans ce roman drôle et tendre, Aurore Py nous emmène dans un EHPAD. Adèle, entraînant dans son sillage ses colocataires un peu particuliers, va donner un bon coup de pied dans la fourmilière et nous rappeler que le 3e âge peut aussi être une opportunité pour sortir de sa zone de confort et une chance pour rattraper, réparer, faire la paix avec les autres… et surtout avec soi-même.

Bruno Doutremer est artiste peintre, illustrateur de livres pour enfants, animateur d’ateliers BD et aquarelle. Il vit en Haute-Savoie. Il est l’illustrateur de la collection « Les aventures de Julie », petite vache aérienne, vive et téméraire, sur les textes drolatiques de Valérie Gonon.
Julie et les dinosaures du Jura (Éd. Amiver) :
Alors qu’ils sont dans un parc d’attractions dans le Jura, Julie et Bravo voient s’animer des créatures préhistoriques bien vivantes. Les dinosaures ont-ils vraiment disparu de la surface de la terre ? Le livre est prétexte à une aventure à dos de dinosaures mais aussi à une exploration du Jura sur leurs traces.

Fiami (Raphaël Fiammingo à l’état civil), né à Neuchâtel d’une mère suisse et d’un père italien, vit à Genève. Marcheur, dessinateur de bandes dessinées, conteur et passeur de fables auprès des enfants, Fiami sait faire résonner l’esprit d’enfance dans ses interventions. « Récite-moi La Fontaine » animera l’Espace jeunesse de son enthousiasme communicatif.

L'archipel des mots

L’ARCHIPEL DES MOTS

Marion Deichmann est née en 1932 en Allemagne. Sa famille, victime de persécutions nazies, a dû quitter l’Allemagne pour rejoindre le Luxembourg puis la France. En juillet 1942, sa mère, arrêtée lors de « la rafle du Vel d’Hiv » à Paris, est déportée et ne reviendra pas. Marion, encore enfant, est cachée en Normandie jusqu’à la fin de la guerre, région dans laquelle elle va vivre le débarquement allié du 6 juin 1944, il y a 75 ans.

Je voudrais que son nom apparaisse partout (Éd. L’Harmattan, nouvelle édition 2016) :
De pays en pays, de continent en continent, Marion Deichmann nous convie au voyage intérieur d’une enfant puis d’une adolescente qui veut vivre dans un autre monde que la guerre. C’est par chance et l’aide de Français ordinaires qu’elle a pu survivre aux persécutions nazies.

Ulrike Dicke a suivi ses études en Allemagne, en Suisse et aux États-Unis. Coach, formatrice d’adultes, conférencière et auteure, elle relève avec passion ses défis personnels. Positive, dynamique, un brin espiègle, elle exprime dans ce livre son amour pour l’être humain, son profond respect pour autrui et partage des clés pour notre développement personnel.
Un goût de champagne (Éd. du Net, 2015) :
Des millions de spermatozoïdes tracent leur voie jusqu’à l’ovule… un seul sera l’heureux élu pour le féconder. Nous sommes tous nés vainqueurs : les plus rapides, forts et résistants sur des … millions ! Par ailleurs, notre conception est due à une série de coïncidences… sauf que cet « hasard » est probablement tout sauf fortuit. Ce livre est un condensé de vécu, de mise en lumière philosophique et de pistes de réflexion pour vivre une vie de bonheur.

Culture et bibliothèque pour tous

CULTURE ET BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS, FERNEY-VOLTAIRE

Depuis plus de 40 ans, la Bibliothèque pour tous, animée par une 20aine de bénévoles, accueille petits et grands lecteurs tout au long de l’année et met à leur disposition un fonds de 20 000 volumes, dont un rayon« beaux livres» ici exposé.

La Salévienne

LA SALÉVIENNE, SAINT-JULIEN-EN-GENEVOIS

Société savante dédiée à l’histoire régionale, la Salévienne soutient la recherche en favorisant des publications et en organisant des rencontres à destination du grand public.

Ni putes ni soumises

NI PUTES NI SOUMISES, FERNEY-VOLTAIRE

Section locale de l’association nationale, le comité NPNS de Ferney-Voltaire et du Pays de Gex favorise aussi par la littérature le respect des droits des femmes.

Rotary Club de Ferney-Voltaire
François Perez présente les écrits de son père, Michel Pérez (1909-1994) ; ce dernier a fait des études d’ingénieur à Genève et a mené des activités au sein de plusieurs entreprises et aux Nations unies. Il a été l’un des cofondateurs des Expéditions Polaires Françaises.

Bernard Ancel est originaire du Val d’Orbey (Haut Rhin). Retraité de l’ONU, il se consacre à des recherches, notamment sur l’essor de l’imprimerie et de l’Internet, et la diffusion des pensées humanistes. Il est membre de plusieurs Sociétés d’Histoire en Alsace. Il présente son roman L’École des Humanistes, traduit dernièrement en anglais sous le titre Renaissance Wonders and Humanist Wisdom.
Radio Zones 93.8 FM

RADIO ZONES 93.8 FM

Jamel Chade, journaliste correspondant à Genève pour le grand quotidien brésilien Estado de S. Paulo. Il est aussi éditorialiste à la station brésilienne Radio Eldorado. Il a été élu meilleur correspondant brésilien à l’étranger et désigné comme l’un des 40 journalistes les plus influents du Brésil. Il a déjà publié 5 livres et reçu le Prix Nicolas Bouvier à Genève pour un ouvrage sur la faim.
Rio 2016, Mythes Olympiques et Dures Réalités (Brookings Institute Press, 2017, USA) :
Ce livre collectif est un examen critique des coûts sociaux, politiques et économiques de la tenue des Jeux Olympiques d’été de 2016. Au-delà des célébrations, des attentes énormes pour le développement du pays, les scandales de corruption et l’expulsion de 77 000 habitants des quartiers les plus pauvres ont aussi révélé une autre tragédie.

Yudit Kiss, née en 1965 en Hongrie, économiste indépendante, vit à Genève. Elle a publié 2 livres et plusieurs essais et articles académiques et un récit en hongrois, traduit en anglais et en tchèque. La lessive et autres histoires de femmes migrantes est son 1er livre écrit en français.
La Lessive et autres histoires de femmes migrantes (Éd. d’en bas, 2017) :
Une série de récits et même de contes relatant le parcours singuliers de femmes venues du monde entier, aujourd’hui installées à Genève. Autant de témoignages forts au féminin sur la misère, les persécutions ou la guerre.

Blaise Lempen, journaliste, spécialiste des relations internationales, correspondant pendant 20 ans à l’ONU. Il a signé une 12aine essais, notamment sur la gouvernance et sur l’usage des nouvelles technologies.
Le Nouveau désordre mondial, (Éd. Georg, 2017) :
L’auteur s’interroge sur la marche de l’Histoire, le progrès humain, le retour à la barbarie, les blocages des démocraties. Pourquoi sommes-nous si mauvais dans l’organisation collective de nos sociétés ?

Diana Miserez est née à Londres. Nommée au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, elle a connu Sadruddi Aga Khan alors adjoint, puis Haut Commissaire à la tête de l‘organisation onusienne.
Prince Sadruddin Aga Khan, Humaniste et visionnaire (Éditions Cabédita, 2016) :
L’ouvrage expose le parcours d’une personnalité internationale dont la vie a été consacrée à la protection des hommes, des arts et de la nature. Jusqu’à sa mort, sa préoccupation demeurera le sort des populations dans les pays pauvres.

Ivo Rens, ancien professeur des doctrines politiques à l’Université de Genève, mène une réflexion sur l’écologie depuis plusieurs années, notamment sous la forme de lectures et d’entretiens sur Radio Zones dans l’émission In-Folio, chroniques écologiques, dont il a tiré un livre.
Entretiens sur l’écologie, de la science au politique (Éd. Georg, 2017) :
Ce livre retrace la genèse de la science écologique du XIXe au XXe siècle sur la base de 20 ouvrages fondateurs, présentés sous forme de chroniques dialoguées.

Jean-Jacques Kissling, photographe de presse et ancien postier. Une vie de facteur est son 1er roman. Son succès lui a fait gagner une bourse de résidence d’écriture, où il achève actuellement un 2e livre.
Une vie de facteur (Éd. Héros-Limite, 2017) :
Ce livre nous découvre avec lucidité et drôlerie l’existence de celui qu’on n’appelle plus officiellement que le « collaborateur de distribution », le mot facteur étant réservé désormais au fabricant de piano.

Michel Sandoz, poète, romancier et éditeur, né à Yverdon en 1947, s’est installé pendant quelques années au Québec où il a publié son 1er roman. Ses rencontres avec Anne Hébert, Félix Leclerc et Raymond Levesque l’ont beaucoup marqué. De retour à Genève, il collabore avec diverses radios francophones et à la revue culturelle Scène Magazine. Avec Bien Joué Monsieur Einstein, il signe son 7e roman.
Bien joué Monsieur Einstein (Éd. Gingko) :
Une histoire avec un perroquet, un roman policier truffé de rebondissement. Tout se passe à Wissan où le fantastique côtoie le quotidien. Un hommage aussi au pays de Raoul de Godeswarvelde et sa chanson fétiche « Quand la mer monte », écrite et composé par Jean-Claude Darnal.

Antonin Sandoz, jeune auteur et illustrateur de livre pour enfants, né à Meinier en 1985, vit aujourd’hui à Neuchâtel. À 10 ans, il publiait son 1er livre, « Poids Plume ». Ses chouettes, déjà posaient sur la vie un regard plein de dérision. Il prépare actuellement un 3e ouvrage.
Basil la grenouille (Éd. Tom Pousse, 2017) :
Une jolie fable qui aborde avec légèreté et drôlerie la vie difficile de ceux que la nature a créés petits et fragiles, mais qui à force de détermination et d’imagination, parviennent à réaliser leurs rêves.

Tribute to Voltaire

TRIBUTE TO VOLTAIRE

Anne Rivière, professeur d’école et auteure, vit dans le Pays de Gex et a publié de nombreux romans pour l’édition et la presse jeunesse (Bayard, Nathan, Magnard, J’aime Lire). Ses sujets de prédilection sont les récits fantastiques et de science-fiction ou les petites enquêtes qui laissent libre court à son imagination.
Dans cette histoire, Anne Rivière vous invite à un voyage au Siècle des Lumières au pays de Voltaire, avec la collaboration de l’illustratrice Léa Lansiaux, étudiante en communication visuelle à la Head-Genève et à la Kyoto University of Art and Design, et de Charlotte Debraine-Molina, historienne d’art et guide-conférencière au château de Voltaire. Il s’agit du premier livre jeunesse édité par l’association ferneysienne Tribute to Voltaire.
Jules et Louanne voyagent au temps de Voltaire – Nom de code : Victor
Jules et Louanne visitent l’ancien château de Voltaire avec leur classe lorsqu’une étrange porte temporelle les envoie en mission dans le passé…

Les écrivains en question…

Toutes les questions que vous n’avez jamais osé poser à un écrivain. Oserez-vous les prononcer? Oseront-ils y répondre? Des rencontres intimes et ludiques qui vous permettront en outre, de repartir avec un livre sous le bras.
Samedi 7 octobre de 14h à 17h sous le chapiteau.

Toutes les questions que vous n’avez jamais osé poser à un écrivain. Oserez-vous les prononcer? Oseront-ils y répondre? Des rencontres intimes et ludiques qui vous permettront en outre, de repartir avec un livre sous le bras.
Samedi 7 octobre de 14h à 17h sous le chapiteau.

Avec la participation annoncée de Fabien Feissli, Sébastien G. Couture, Olivia Gerig, Julie Moulin, Stéphane Bovon, Patrice Genet et Jérôme Rosset.

Sébastien G. Couture & Michaël Perruchoud (Éditeurs Cousu Mouche) :
Le chansonnier québécois Sébastien G. Couture, connu sous le nom de Sébastien Gabriel, et le romancier genevois Michaël Perruchoud partagent un goût de l’outrance, du rabelaisien, et de l’épopée grivoise. Ensemble, ils ont créé les personnages de Braquemart d’airain et de Gobert Luret. Après Ceux de Corneduc et l’Héritier de Minnetoy-Corbières sort cette année le troisième volume de la quadrilogie Le Siège de Montfureur.

Jérôme Rosset : Mauvaises nouvelles (Éd. Cousu Mouche, 2017)
En trois paragraphes, voire deux pages les jours de grand vent, Jérôme Rosset tisse les scènes d’un univers tendre et burlesque. Aspirants vampires, préposés à la sauvegarde de la langue française, plombiers insomniaques et cocus majestueux s’y côtoient en bonne harmonie.

Julie Moulin est née en 1979 à Paris. Elle vit dans l’Ain près de la frontière suisse depuis 13 ans avec son mari et ses 3 enfants. Jupe et Pantalon est son 1er roman (2016).
Jupe et pantalon (Éd. Alma, 2016) :
Avec l’alacrité d’un Almodóvar et le réalisme magique d’un Boulgakov, voici le récit d’une jeune femme moderne au bord de la crise de nerfs qui découvre que son corps en sait plus qu’elle et décide de l’écouter.

Olivia Gerig est née à Genève. Suite au succès de son 1er roman, L’Ogre du Salève, finaliste du prix SPG 2015 et réimprimé 4 fois, elle explore d’autres horizons avec Impasse khmère.
Impasse khmère (Éd. Encre fraîche, 2016) :
La découverte du Cambodge, de son histoire et de ses traditions, sur les pas d’une Occidentale qui a perdu pied dans une Europe qui l’étouffe et la détruit à petit feu. À travers son travail pour une ONG, elle va tenter de survivre et de se reconstruire. Dans ce roman initiatique, Olivia Gerig lève le voile, avec sincérité et simplicité, sur le passé tragique du Cambodge.

Espace jeunesse et animations dédiées !

Lorette Andersen

→ Comédie de Ferney, llh. Entrée libre
Réservez vos places au  04 50 40 18 56
Conteuse professionnelle, Lorette Andersen se partage entre les spectacles et les formations dans l’art du conte et de l’écriture.
Elle propose aux enfants à partir de 6 ans et à leurs parents un spectacle intitulé Merveilles et facéties. Nous serons en belle compagnie : Princes de tout poil et bêtes à la langue bien pendue. Cocktail de contes traditionnels et d’histoires fantastiques… histoires à rire et à frémir.

L’atelier des sources, Viuz-en-Sallaz

Animé par Véronique Scholl, l’Atelier des Sources propose un atelier de « carnets pliés » à l’intention des enfants à partir de 8 ans et une démonstration interactive « Fabrication de papier recyclé».

Éditions Notari, Genève

Fondées en 2006, les éditions Notari créent des livres dédiés à l’art et à la jeunesse et favorisent les croisements entre les arts plastiques et la littérature.

Librairie Les Arts frontières, Ferney-Voltaire

La librairie Les Arts frontières, spécialisée dans la BD, les Mangas, les Comics et les jeux, accueille Yann Dégruel (Yennega, La femme lion, Éd. Delcourt Jeunesse).

Librairie du Centre

la Librairie du centre accueille Pef (Le Prince de Motordu, Gallimard), Bruno Doutremer (Le Grand voyage de Lena, Les dinosaures, autoédi­tion), Fiami (Récite-moi La Fontaine) et propose des animations pour les enfants.
Avec la participation exceptionnelle de PEF (voir plus haut).

Editions Drozopile, atelier Humbert Droz, Genève

Maison d’édition genevoise de bande dessinée, les éditions Drozophile sont spécialisées dans le tirage en sérigraphie d’albums, d’affiches, etc. Elles animent un atelier de sérigraphie.

Editions Plan Vert

Actives dans le graphisme, la création textile et la publicité, les éditions Plan Vert ont recours à l’utilisation généralisée des matières recyclées ou renouvelables pour l’édition et la publicité par l’objet. En présence d’Alice Dumontier-Loiseau (Société de con[sommation] et autres nouvelles fraîches) et Yvan Hostettler (ELLE’vetia – symbole de la Suisse ?).

LES RENCONTRES, ANIMATIONS, EXPOSITION, PIÈCE DE THÉÂTRE

Lectures, rencontres et tables rondes

Lectures dans des lieux insolites

En terrasse et chez des particuliers, dans des lieux insolites, assistez aux lectures proposées par Marion Bernard, Pierrette Litras, Karine Billet, Zuzana Juskova et Hervé Gransart.
Remerciements au restaurant Le Patriarche, à la boutique Augustine & Bathazar et à François Chatillon.

À 10h chez l’architecte François Chatillon (10 rue de Genève) :
Marion Bernard lira Le nid, de Marie-José D’astrée.

À 10h30 au restaurant Le Patriarche :
Pierrette Litras lira Candide de Voltaire.

À 11h au salon de thé Augustine et Balthazar (7 avenue Voltaire) :
Zuzanna Juskova lira Une trop bruyante solitude, de Bohumil Hrabal.

À 11h30 dans le parc de l’abbé Boisson :
Karine Billet et Hervé Gransart présenteront La question, avant première du roman d’Hervé Gransart.

Les rencontres

Les écrivains en question
→ 14h – 17h

Toutes les questions que vous n’avez jamais osé poser à un écrivain. Oserez-vous les prononcer? Oseront-ils y répondre? Des rencontres intimes et ludiques qui vous permettront en outre, de repartir avec un livre sous le bras. Avec la participation annoncée de Fabien Feissli, Sébastien G. Couture, Olivia Gerig, Julie Moulin, Stéphane Bovon, Patrice Genet, Jérôme Rosset et Frédérique Germanaud.

Tables rondes : femmes d’hier, femmes d’aujourd’hui

→ 14h : Autour d’Henriette d’Angeville, première femme à avoir gravi le Mont-Blanc.
Présentation par Jean-Jacques Bauswein (Association des Mémoires ornésiennes, AMO) de cette femme de caractère, originaire du Valromey et autrefois domiciliée à Ferney-Voltaire et Ornex. Avec la participation de la Librairie du centre à l’occasion de la réédition du livre de Colette Cosnier, Henriette d’Angeville, la dame du Mont-Blanc (Éd. Guerin).

Colette Cosnier, née en Sarthe, historienne, a consacré ses recherches aux femmes du XIXe siècle. Elle a publié Parcours de femmes à Rennes (Éd. Apogée, 2001) et des biographies dont Marie Bashkirtseff (Éd. Pierre Horay), Marie Pape-Carpantier. Fondatrice de l’école maternelle (Éd. Fayard). Elle est décédée en janvier 2016 à l’âge de 79 ans.

Henriette d’Angeville, la Dame du Mont-Blanc (Éd. Paulsen-Guérin, rééd. mai 2017) :
Henriette d’Angeville fut la première vraie femme alpiniste à atteindre le sommet du Mont-Blanc en 1838. Elle fascina son entourage et la bonne société de l’époque par son énergie, son audace et sa liberté d’esprit. Elle vécut à Ferney au 10, rue de Genève au cours de ses dernières années.

→ 15h30 : Engagé(e).
Table ronde avec Pascale Kramer (Grand prix suisse de littérature 2017) et Daniel de Roulet. Avec la participation de la Librairie du centre et la médiation de Jean Musy, rédacteur en chef Radio Zones.

→ 17h : Femmes ici et d’ailleurs
Intervention de Pierre-Yves Ginet, corédacteur en chef du magazine et membre du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, sur le thème de l’invisibilité des femmes dans l’information. Avec la participation des Éditions du 8 mars.

Exposition
Sounds of Shades, exposition interactive et participative de Florence Vial.
→ Du 6 au 17 octobre à la maison Fusier (26 Grand’rue, Ferney-Voltaire).
Vernissage vendredi 6 octobre, 18h.

Sculptrice plasticienne, Florence Vial développe son travail comme une longue conversation humaine qu’elle matérialise dans la pierre, le plâtre, la terre ou le papier. Entre harmonie, déséquilibre et rupture, ses œuvres flottent, s’écoutent et se touchent. Enregistrement : Bruno Séribat.

Retrouvez toutes les informations sur l’exposition ici.

Théâtre
La Langue d’Anna
→ Vendredi 6, samedi 7 octobre à 20h30 et dimanche 8 octobre à 17h
→ À la Comédie de Ferney

En incarnant, entre ombre et lumière, l’actrice Anna Magnani, Annick Gambotti trouve l’un de ses plus beaux rôles.

« Je ne suis pas celle que vous croyez. » Enfant abandonnée, artiste mondialement célèbre depuis Rome ville ouverte, qui fut La Magnani ? Portrait d’actrice, entourée de ses amis (Fellini, Pasolini, Visconti) et de ses amants (Rosselini), La Langue d’Anna est aussi celui d’une femme libre au destin brisé, incapable de « s’aimer soi-même ». De ce bouleversant monologue, Olivier Broda tire une mise en scène sonore, presque sculptée, passant comme dans une partition, du murmure au cri. Le résultat est là : juste, prenant, magnifique.

D’après Bernard Noël
Mise en scène : Olivier Broda
Assistant à la mise en scène : Oscar Garcia Martin
Jeu: Annick Gambotti
Scénographie : Noëlle Ginefri
Costumes : Marianna Sycheva
Lumière, vidéo et son: Serge Levi
Graphisme : Juliette Schack
Régie : Adrien Laneau

Informations pratiques :
Spectacle tout public à partir de 14 ans.
Durée: 1h20. Tarif: 15 €. Réduit 10 €
Réservations:   www.compagniethalie.org

Service culturel
 04 50 40 18 56
Soirée inaugurale > Mercredi 4 octobre, Orangerie du château de Voltaire.

Festival du livre et des écrivains > Samedi 7 octobre, Place de la Comédie, Grand’rue.

Pièce de théâtre > Vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 octobre, Comédie de Ferney.

Renseignements :  04 50 40 18 56