le mardi 21 novembre 2017 20h30 | Théâtre du Bordeau

Avec la troupe Marbayassa, la langue de Voltaire se pare de percussions, danses, rythmes et chorégraphies inspirés des traditions africaines burkinabées.

Candide l’africain, d’après Voltaire

Il y avait au Faso, dans la cour de Sa Majesté Toukguili de Gongonbiligongoni, un jeune garçon nommé Candide…

Mêlée à quelques phrases de Mooré et de Dioula, la langue de Voltaire se pare des percussions, danses, rythmes et chorégraphies inspirés des traditions africaines burkinabées.
Tour à tour comédiens, danseurs, musiciens, les membres de la troupe Marbayassa nous font redécouvrir, dans un rythme endiablé, un texte dont la lucidité et l’actualité ne cessent pas d’étonner.

Du tour du monde désabusé écrit par Voltaire en pleine guerre de Sept Ans, Guy Giroud tire une transposition audacieuse, aux sonorités renouvelées.

Spectacle tout public proposé avec le soutien de la Communauté de communes du Pays de Gex.

Mardi 21 novembre 2017 — 14h15 (pour les scolaires) et 20h30 (tout public)
Théâtre du Bordeau — Saint-Genis-Pouilly

Jeudi 23 novembre 2017 — 10h (pour les scolaires)
L’Esplanade du lac — Divonne-les-Bains

Compagnie Marbayassa (Burkina-Faso)
Adaptation et mise en scène : Guy Giroud
Avec Drissa Dembélé, Jules Gouba, Wilfrid Ouedraogo, Sandrine Kibora, Monique Sawadogo, Bachir Tassembedo et Léon Zongo
Lumière : Guy Giroud
Décor et costumes : Danielle Poude

Durée : 1h15.
Spectacle tout public.

Théâtre du Bordeau : réservation au   04 50 20 52 86 et  Contact et   saint-genis-pouilly.fr

Tarif unique : 8 €.