La ville de Ferney-Voltaire et la société publique locale « Territoire d’Innovation », structure d’investissement de la Communauté de communes du Pays de Gex, travaillent conjointement pour l’aménagement de la ZAC Ferney-Genève-Innovation.

La zone d’aménagement concertée (ZAC)

La ZAC Ferney-Genève-Innovation sera située à l’entrée de notre ville, au nord du tunnel routier, sur les secteurs de Paimboeuf, Très-La-Grange et la Poterie.

Ce nouveau quartier mixte s’étendra sur 65 hectares aux portes de la Suisse, de l’aéroport, des organisations internationales et du CERN. Inscrite dans le projet de développement économique de la future agglomération franco-valdo-genevoise, la ZAC prévoit d’accueillir 2 500 logements et ambitionne de créer 4 500 emplois d’ici 2030. Hôtels, bureaux, entreprises à haute valeur ajoutée, pôle commercial, culturel et ludique autour du nouveau cinéma Voltaire, centre de conférences, de sport, de bien-être feront partie du nouveau visage de Ferney-Voltaire.

L’ensemble des habitations contiendra 30 % de logements sociaux pour assurer une mixité à la fois sociale et géographique. Crèche, groupe scolaire, équipements sportifs et parking, soit 15 000 m2 d’équipements publics verront le jour.

Face au projet de développement de l’aéroport international de Genève qui prévoit une forte évolution des mouvements d’avions et du nombre de passagers d’ici 2030, une attention particulière sera aussi portée à l’insonorisation des habitations. Associée à la CCPG, à la Préfecture et à la Sous-préfecture, notre commune a sollicité une étude sur les conséquences d’exposition aux bruits et aux pollutions auprès des autorités suisses.

Le projet du Bus à haut niveau de service (BHNS) traversera l’avenue du Jura et sera donc intégré aux plans de construction de la ZAC afin d’en assurer une desserte efficace. Un parking relais mutualisé est prévu tandis qu’une place importante est consacrée à la mobilité douce (vélos et piétons).

Un réseau de chaleur novateur

La CCPG met l’accent sur le développement durable et l’équilibre énergétique en choisissant la géothermie pour alimenter le réseau de chaleur de la ZAC. Ce procédé innovant consiste à créer une boucle tempérée permettant au sol de stocker la chaleur produite par l’activité économique. L’objectif étant de restituer cette énergie en temps et en heure pour chauffer les logements et les divers équipements. La chaleur produite par les bâtiments industriels, les rejets thermiques des installations de climatisation et l’énergie solaire reçue sur les façades et toitures ne sera pas gaspillée mais récupérée et utilisée.

En septembre dernier, des forages de prospection ont été réalisés à 200 mètres de profondeur afin de vérifier la température du sous-sol. Le résultat concluant de ces tests a permis de confirmer la viabilité de ce réseau, et d’ores et déjà, la CCPG étudie la faisabilité de son extension au reste de notre ville.

En accueillant le premier réseau d’échange thermique intelligent et renouvelable réalisé à l’échelle d’un quartier, notre ville sera pionnière en France en matière de synergie énergétique.

Du 8 février au 18 mars 2016 inclus, une enquête publique unique et parcellaire sur la ZAC a été lancée. Elle est actuellement en cours d’analyse.

 Tout savoir sur le projet : visitez le site de Terrinnov’.