Le château de Voltaire est depuis 1999 propriété de l’État et administré par le Centre des monuments nationaux. Classé monument historique, il a reçu le 22 juin 2012 du Ministère de la culture et de la communication le label « Maison des illustres ».

Reconstruit par Voltaire entre 1758 et 1766 à l’emplacement d’une maison forte et d’une gentilhommière, le château de Ferney présente les principales caractéristiques des résidences de campagne aristocratiques du bassin lémanique : dimensions modestes, austérité affichée des décors extérieurs constitués pour l’essentiel par des ouvrages d’angle, des pilastres et des fenêtres en grès molassique, avant-corps central surmonté d’un fronton aux armes du seigneur.

La bâtisse, qui a tout d’une demeure bourgeoise, présente néanmoins certaines particularités étrangères à l’architecture régionale : toit mansardé sans doute inspiré de l’hôtel d’Evreux (actuel Palais de l’Élysée), propriété de la marquise de Pompadour et protectrice du philosophe, arrière-corps central arrondi – aujourd’hui détruit – d’inspiration anglo-saxonne, ailes adjointes au corps central par l’architecte et faïencier Léonard Racle en 1765 et 1766. Habitée à l’année, la demeure bénéficiait à l’origine d’un décor raffiné et du confort moderne (poêle, salle de bains…).